Santé et Développement

"Ce que tu fais pour moi, sans moi, c'est contre moi" Chef coutumier africain

Article DL; polio; né sans bras;bonobos et agressivité; réflexions

Chers amis de « Santé et Développement » et du Musée d’Allevard,

Article Dauphiné Libéré 26 aout 2017

Actions RDC

Article DL actions RDC 26 aout 2017

Je vous envoie pour information la situation actuelle de la poliomyélite. Grâce à la vaccination, nous sommes passés de 350 000 cas en 1988 dans le monde, à 9 cas depuis le début de l’année 2017.

LA POLIOMYELITE situation début 2017

Nous soutenons la pédiatrie Kimbondo à 20 km de Kinshasa en RDC. A l’entrée de l’hôpital, déposez vos armes !

Avec le Dr Hugo, prêtre et pédiatre et le petit Julio né sans bras, mais très habile avec ses pieds !

Comme cette handicapée chinoise . Quelle leçon pour les valides. Exceptionnel :http://www.youtube.com/watch?v=5GNzBFnUAdo

Les Bonobos

.

Nous rendons visite à nos cousins les bonobos. Ils sont moins agressifs que les Homo sapiens. On n’a jamais vu un bonobo tuer un autre bonobo.Ils résolvent toutes leurs tensions ou conflits par des actes ou simulacres d’actes sexuels. On les appelle « les hippies d’Afrique » !

L’Homo sapiens est sorti d’Afrique il y a cent mille ans. Il s’est dispersé en Europe, en Asie, en Océanie et en Australie. Quand nous allons en Afrique nous revenons chez nos ancêtres, que nous devons respecter. Nous sommes tous les descendants d’Africains. Nous n’avons plus besoin d’une idéologie politique, morale ou religieuse pour savoir que nous sommes tous frères.« »Vous les politiques, vous utilisez 500 mots dans vos discours. A Kinshasa, il y a un bonobo qui s’appelle Kanzi à qui nous avons appris 700 mots » !

En mars 2016, j’étais à Kinshasa avec Claudine André, qui recueille les bonobos depuis 20 ans. Elle a réalisé le film « les Bonobos ». : santedev.fr/?p=4083

Le moustique

Le moustique est l’animal le plus agressif et le plus meurtrier pour l’homme. il est sur terre depuis 250 millions d’années. Il vit en moyenne 30 jours. Il est responsable de 750 000 morts humaines par an. A lire l’instructif livre d’Eric Orsenna « Géopolitique du moustique ».

L’homo « sapiens-demens » mérite aussi quelques applaudissements : 475 000 personnes tuées par la main de l’homme chaque année.

Les requins tuent dix personnes chaque année; les loups dix aussi; les lions, cent, comme les éléphants; cinq cent pour les hippopotames; mille pour les crocodiles; deux mille pour les ténias; vingt-cinq mille pour les chiens; cinquante mille pour les serpents…

Maurice Collin et Joël Bessière, past gouverneur.
Santé et Développement
www.santedev.fr

Réagissez