Madagascar

Pour information, je repars à Madagascar le 7 novembre jusqu’au 12 décembre poursuivre les actions engagées et en initier de nouvelles. La situation politique de « la grande Ile » est très mauvaise. Le Président n’a pas été élu démocratiquement et toute l’aide internationale est stoppée. La misère s’est nettement aggravée.Quand les gros maigrissent, les maigres meurent. « On est passé d’un monde où le gros mange le petit, à un monde où le rapide mange le lent ».

Aussi l’insécurité augmente; il faut être vigilant.
Cette entrée a été publiée dans Madagascar. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.