Santé et Développement

"Ce que tu fais pour moi, sans moi, c'est contre moi" Chef coutumier africain

Madagascar: Greffes de cornées

Chers amis,
Nous continuons notre projet de former les chirurgiens ophtalmologistes Malgaches pour réaliser des greffes de cornées.Nous venons d’envoyer trois boîtes de kératoplastie nécessaires pour réaliser ces interventions délicates.
Merci à nos amis rotariens et de « Santé et Développement » qui nous ont permis de les payer (7000 Euros).
Je vous raconte cette histoire émouvante de cette jeune fille aveugle:

Une jeune fille aveugle se détestait tellement à cause de son handicap.
Elle haïssait tout le monde sauf un garçon qui était son ami.
Il était toujours là pour elle.
Un jour, elle lui dit « Si seulement je pouvais voir le monde, je me marierais avec toi.
Un jour, quelqu’un lui a fait don de ses yeux, grâce à une greffe de cornées ; un donneur anonyme.
Quand les bandages furent enlevés, elle pouvait tout voir, ainsi que son ami.
Il lui dit, «Maintenant que tu peux voir le monde, veux-tu m’épouser ?
La fille le regarda et vit qu’il était aveugle.
La vue de ses paupières fermées la bouleversa.
Elle ne s’attendait pas à ça.
La pensée de le voir ainsi pour le reste de sa vie ne lui plut pas et elle refusa de l’épouser.
Son ami la quitta en pleurs.>
Quelques jours plus tard, il lui fit parvenir une note qui disait :
« Prends bien soin de tes yeux, ma chérie, car avant qu’ils deviennent les tiens, ils étaient miens.»
Moralité ?????:

Très peu de personnes se rappellent de leur passé et des amis qui les ont soutenus dans les situations difficiles et douloureuses.
La vie est un Cadeau ; c’est pour cela qu’on l’appelle le présent.
Aujourd’hui, avant de dire un mot cruel Rappelez-vous de ceux qui sont muets.
Avant de vous plaindre du goût de la nourriture Pensez à ceux qui n’ont rien à manger.
Avant de vous plaindre de votre conjoint, de lui faire des infidélités pensez à ceux qui aimeraient tant avoir un compagnon
Avant de vous plaindre de la vie pensez à ceux qui sont morts trop tôt.
Avant de pleurnicher sur le trajet ou vous devez conduire pensez à ceux qui le font à pied.
Quand vous êtes fatigués et vous plaignez de votre travail pensez à ceux qui cherchent un emploi.
Quand des pensées déprimantes semblent vous abattre, faites un effort pour sourire et dites-vous :

Je suis en vie, donc tout est encore possible.

>

Les commentaires sont fermés.