Joël et Maurice sont rentrés

Nous revenons avec Joël Bessière du Niger.

Le Niger est un pays du Sahel enclavé, semi désertique, d’une superficie de 1,267 millions de km2. Sa situation géographique fait de lui un carrefour d’échanges entre l’Afrique du Nord et l’Afrique noire au sud du Sahara.

La population est de 22,3 millions d’habitants. Le Niger bat le triste record du taux de natalité le plus élevé avec 7- 8 enfants par femme.

C’est un pays très pauvre : 177ème sur 177 pays répertoriés.

C’est la période chaude, en mars, avril et mai principalement. A partir de 11 h jusqu’à 18 h il fait 45 degrés à l’ombre. La nuit la température baisse entre 31 et 37 degrés.

La majorité de la population est musulmane. Les chrétiens sont très peu nombreux, mais ils sont très actifs dans les activités sociales et éducatives.

Actuellement nous assistons à la montée en puissance d’un Islam intolérant et violent, aux antipodes de ce qu’était l’Islam nigérien pendant des décennies. Une idéologie salafiste radicale s’est développée en surfant sur la vague wahabite promue par l’Arabie saoudite et le Qatar, à coups de financements massifs. L’Arabie saoudite a dépensé 80 milliards de dollars pour répandre cet Islam wahabite fondamentaliste. Les prêches anti-occidentaux et anti-chrétiens se multiplient. Les jeunes désoeuvrés des milieux populaires et des écoles coraniques sont particulièrement touchés par cette idéologie salafiste. En 2015, ils ont brûlé les églises de Niamey (photo). L’intervention de notre pays en Libye a été calamiteuse et a aggravé nettement cette situation.

A cause de l’insécurité, nous n’avons donc pas pu aller contrôler la plantation de gommiers ( 7 500 gommiers) que nous avions réalisée à Ouallam à 100 km au Nord de Niamey avec les RC d’Annonay, Aubenas, Privas et Roubaix-Est. De même, il n’est plus possible d’aller à Makalondi (équipement de 12 écoles en tables-bancs) et à Torodi où nous avons équipé 70 écoles avec les RC de Lille. Makalondi est à 80 km et Torodi à 60 km à l’Ouest de la capitale.

A Niamey, la capitale, nous avons réalisé tous les projets engagés :

  • Aide aux détenues de la prison de Niamey avec le RC de Grenoble-Belledonne: achat de machines à coudre et de matériel nécessaire pour réaliser leur artisanat.
  • WC itinérants pour les écoles et les collèges.
  • Aide à la formation des enseignants et fourniture des livres pour le langage des signes à l’école de mal-entendants de Foulankoira .
  • Remise de cannes blanches pour les enfants mal-voyants .
  • Equipement d’écoles en tables-bancs. Les enfants étaient assis sur des troncs d’arbres. Quand on les a soulevés, il y avait des serpents… d’autres sont assis sur des moellons au coeur de Niamey .
  • Aide à deux associations chrétiennes,  « Claire amitié » avec Marie-Chantal qui forme les jeunes filles non scolarisées a divers métiers à partir de 15 ans; et Soeur Anne Robes qui accueille les enfants en difficulté et les orphelins .
  • Aide à Gilles qui a secouru 8 000 enfants qui vivent dans les rues de Niamey.
  • Enfin, nous avons pu obtenir l’autorisation exceptionnelle d’aller à la prison de haute sécurité de Kollo, où sont détenus les plus dangereux terroristes, notamment de Boko haram. Nous participons à la fabrication par les détenus de grillages pour protéger les jardins des animaux errants .

En toute amitié
Maurice et Joël

Cette entrée a été publiée dans Actions Santé et Développement. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.