Carnet de voyage de Maurice Colin en Guinée

Mes plus amicales pensées de Guinée.
Bon accueil des Guinéens et de mes amis Sylvie et Albert.
La Guinée est un des plus beaux pays d’Afrique de l’Ouest, dont il est une synthèse des milieux naturels et des paysages.
Le Fouta Djalon est un château d’eau d’où naissent le Sénégal , la Gambie et le Niger.
Le pays a de nombreuses richesses minérales avec des gisements de bauxite importants (aluminium), or, diamant..,mais qui profitent peu à la population.
La Guinée a été une colonie française de 1891 à 1958.
Dans les villages de haute Guinée où nous sommes, la population est attachante et a des sentiments très positifs pour les français. Elle est très pauvre. Le gain journalier est de 3 à 5000 Francs Guinéens. Un Euros vaut 9000 Francs Guinéens.
Michel Ocelot qui a passé son enfance en Guinée a créé le personnage de Kirikou dans ces villages.

Centre d'un village de Guinée avec le puit

Mes amis Albert et Sylvie Clapasson font un travail tout à fait remarquable.

Sylvie et Albert Clapasson

Albert réalise une réserve d’animaux , le parc Diwasi. Sans cette réserve tous ces animaux seraient braconnés.

Avec Sylvie, ils réalisent des puits ou des forages dans les villages, construisent des écoles, corrigent la malnutrition avec l’extrait de luzerne, le moringa, et la mise en place d’une unité de production de farine Misola ( Mil, soja et arachide).
Ils encouragent et encadrent la population pour réaliser des jardins potagers.
Je comprends qu’ils soient très appréciés par la population car leur démarche est tout à fait cohérente.
Avec « Santé et Développement », nous avons équipé  en tables bancs l’école de Baranama et aidé à réaliser le Collège de Teré.
Grâce à Sylvie je peux m’intégrer complètement dans la vie du village.
Nous créons un club Nature pour que les jeunes du Collège connaissent et respectent mieux la nature.
Nous sensibilisons le chef du village, le sous Préfet … afin qu’ils recueillent les masques et objets anciens de valeur dans le but de créer une petite salle musée.

Bibliothèque

Nous avons aidé à la réalisation d’une petite bibliothèque.

Nous réalisons un étang de pisciculture, qui nous l’espérons sera le premier d’une série. « Si tu donnes un poisson à un homme tu le nourris un jour; si tu lui apprends à pêcher, tu le nourris toute sa vie ».
Nous complétons les équipement des dispensaires.
Merci d’ajouter en lien sur notre Site le Site de l’association de Sylvie : www.non-nobis.org
C’est notre intérêt bien compris d’aider les populations locales à mieux vivre chez elles; ne serait ce que par égoïsme puisque nous ne pouvons pas les accueillir toutes chez nous.
Je rentre en France le 5 février.
Cette entrée a été publiée dans Développement alphabétisation, Lutte contre la malnutrition, Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.