Santé et Développement

"Ce que tu fais pour moi, sans moi, c'est contre moi" Chef coutumier africain

Le séjour fructueux du Dr Collin

 

DIVA Vendredi 27 décembre 2013

Santé &Développement

Le séjour fructueux du Dr Collin

Après 30 ans de pédiatrie à Grenoble, Maurice Collin, rotarien à Grenoble, se consacre bénévolement aux plus démunis dans le monde. Il fait trois séjours par an, de un mois ou un mois et demi à Madagascar, en RDC, au Mali et au Niger… C’est un habitué de la Grande Ile.

Le bilan du passage pour 2013 s’avère positif. Outre les forages de puits et alimentation en eau à partir des sources dans plusieurs espaces ruraux malgaches, ainsi que la lutte contre la malnutrition et les œuvres humanitaires à l’endroit des populations carcérales de plusieurs villes, quelques actions médicales ont été entreprises :

-          Il s’agit de la mise en place de 12 appareils de dialyse rénale avec le Rotary de Cannes à l’hôpital de Befelatanana.

-          Douze jeunes Malgaches ont retrouvé la vue grâce à la greffe de cornée avec l’aide de Santé et Développement. Une jeune ophtalmologue malgache (Dr Onjalalaina) a obtenu une bourse de formation à Lyon avec l’aide du Rotary.

-          Maurice Collin a facilité la mission du Dr Colette Vaudrey à Madagascar. Cette Endocrinologue rotarienne de Reims a mis en place une organisation pour le dépistage du cancer de la thyroïde.

-          Avec l’initiative du Dr Nouraly, la continuité du traitement des enfants hydrocéphales est assurée (1 301 enfants opérés en 8 ans).

Pour engager une action, le Dr Collin se base sur deux critères : l’action doit être porteuse d’espoir et améliorer réellement la vie des gens du pays; et elle doit répondre à un besoin et à une demande de la population.

Comme lui a dit un chef coutumier du Bas-Congo: « Ce que tu fais pour moi, sans moi, c’est contre moi ».

Pour que l’aide aux pays pauvres ne soit pas « l’argent des pauvres des pays riches qui va aux riches des pays pauvres », il est nécessaire d’aller sur place, pour éviter les pièges, et engager des actions avec des personnes de confiance. C’est ainsi que Maurice Collin explique la nécessité de la visite fréquente en terre africaine et malgache. Actions qu’il fait bénévolement.

Le Dr Collin a renouvelé « l’opération zébu » pour que les détenus de la prison d’Antsirabe et les personnes âgées aient de la viande une fois par an pour Noël. L’association prévoit déjà de l’argent pour acheter un zébu pour Pâques. Un zébu coûte 300 euros et permet de nourrir 300 personnes.

Razaka Oliva

Photo : Dr Maurice Collin dans le centre de dialyse rénale de l’hôpital de Befelatana. (Photo RZK)

Les commentaires sont fermés.