Santé et Développement

"Ce que tu fais pour moi, sans moi, c'est contre moi" Chef coutumier africain

L’Association

30 juin 2010

« Il est nécessaire d’aller sur place, et de n’engager des actions qu’avec des personnes de confiance.Si on ne procède pas ainsi, l’aide aux pays pauvres c’est l’argent des pauvres des pays riches qui va vers les riches des pays pauvres ! »- « Il ne suffit pas d’aider, il faut savoir comment aider  » dit le Père Pédro à Madagascar. Et comme m’a dit un chef de village en RD du Congo : «ce que tu fais pour moi, sans moi, c’est contre moi » Il faut être attentif à ne pas devenir indifférent à la misère, à ne pas s’habituer, dans habituer, il y a « tuer ». Ce sont des actions modestes; cependant, comme me disait un ami médecin à Lomé au Togo :Votre action est importante pour deux raisons : Vous nous montrez que vous ne nous oubliez pas, – et vous nous sortez de notre indifférence ».Dr Maurice Collin. Vous souhaitez soutenir efficacement et contribuer, en toute confiance, à notre engagement sur le terrain, rendez-vous en page ADHEREZ-Faites un don.Nous vous remercions de votre soutien et confiance.

Maurice Collin ( Vice Président) – Joël Bessiere ( Président)

L’Association Santé & Développement a été créée en 2001 à l’initiative de son président le Dr Maurice Collin, pédiatre qui a interrompu ses activités libérales pour  « servir » ailleurs et ouvrir la porte du monde.Dr Joël Bessière succède à la présidence en 2016, Dr Maurice Collin devient vice président de l’association.En matière de développement, l’Association a 3 priorités : l’apport en eau potable, l’assainissement et la lutte contre la malnutrition mais contribue, en matière de santé, à des actions de prévention, de traitement et d’éducation

.
Lire la suite…

Une belle histoire…

7 juillet 2018

Bien cher DR Collin

Après tant de merveilles ,je vous dois bien quelques nouvelles.  Comme je vous l’avais annoncé ?  Je devais être opéré le 1er, un contre temps, et opération repoussée au 7 .

Le 5 nous arrivons chez le Dr Onja qui devait m’opérée..J’étais dans de bonnes mains mais le ciel en a jugé autrement !   Elle me dit : Vous avez beaucoup de chance ma sœur . ?? la délégation Chinoise qui devait venir en 2017 n’est pas venue a cause de la peste . Elle vient d’arriver et je vous ai mise sur la liste .

Pouvez-vous m’expliquer DR ???

Les Chinois ont inventer une machine au laser pour les opérations des yeux .Si moi je vous opère à la main,  Je vous fais une incision d’un cm environ pour extraire la cataracte et  remettre un ’implant  C’est plus long . Eux, avec leur machine ils font une incision d’1 mm ou deux, ils broient la cataracte l’expulse et mettent l’implant il y en a pour dix minutes .

Et c’est gratuit, car il le font pour aider les Pays pauvres .ils vont partout dans le monde faire des missions et sans doute aussi( pensais-je) pour faire connaître leur machine ,c’est normal .

Le Seigneur fit pour moi des merveilles …… Imaginez ! Depuis que Béziers a fermé ses portes je n’ai plus d’assurance maladie car en fait je ne suis jamais malade et on payait pour rien. Voila comment la Providence a pris le relais . .Car a Béziers l’assurance avait payé 2000€ pour l’opération de la cataracte de l’œil gauche .

Le Docteur  Onja m’emmène en consultation pour voir l’état de l’œil et me donne rendez-vous pour le lendemain avec quelques gouttes dans l’œil pour la préparation .

Le lendemain a 8 h je me pointe avec mon infirmière sr Emmanuelle 3 étages a monter pas d’ascenseur.  Il y a déjà foule. Tous, des pauvres gens, j’en suis heureuse d’en faire partie. Je vois  de une demi-douzaine de Chinois en blouse blanches beaux  comme des anges, avec des tenues impeccables  .Je passe de main en main. Tous ces Chinois sont très gentils affables, vu mon âge ils me respectent et prennent soin de moi  comme une vieille porcelaine qu’il ne faut pas casser. On me conduit dans une salle d’allongés. Une douzaine de lits quelques fois 2 personnes par lit . On m’en trouve un  et là, à intervalles réguliers je reçois 13 fois des gouttes dans l’œil, sous l’œil vigilant de mon infirmière qui ne me quitte pas d’une semelle .Heureusement car je ne m’en serais pas sortie toute seule .

Je vois que ceux qui sont arrivés après moi passe devant moi pour l’opération ;il semble que ma pupille n’arrive pas à se dilater  comme il faut ! Je commence à m’inquiéter …… On me rassure !

Enfin presqu’en dernier on m’emmène vers la salle d’opération.

Là, j’entre dans un sanctuaire feutré d’une propreté nickel !  On me déchausse  pour entrer et j’enfile des chaussons aseptisés.  Deux pièces d’attente avant le saint des saints !   Je suis de suite prise en main par un très jolie chinoise  dont je ne vois que les yeux doux et souriants Elle me chouchoute pas possible !    Ils sont une demie- douzaine dans la salle d’Op tous Chinois ! Que de gentillesse …

Et photos sur photos !  Tous  viennent autour de moi pour les photos et encore des photos . Ce doit être pour leur propagande je suppose, et puis une bonne sœur, Française de surcroit ça n’arrive peut-être pas souvent, je ne sais que penser et je me laisse faire avec bonheur. Faute d’anglais je distribue sourire sur sourire en faisant les yeux doux ! Que faire ? On donne ce qu’on a !  Et encore des gouttes, cette fois c’est pour anesthésier l’œil, je vois un appareil 1m50 sur 0m70 près du lit ou on m’allonge. La chirurgienne est derrière ma tête .J’ai vu son cursus ce n’est pas du petit fretin ! Professeur à l’université de Pékin des diplômes jusqu’à l’épaule …….. etc … je me sens en  sécurité. Je ne vois que ses yeux qui me sourit avec bienveillance pendant qu’une infirmière m’installe sur le lit d’opération les bras le long du corps une interprète me recommande de ne pas bouger ni parler.  O.K.

Je reçois le champ opératoire sur le visage qui me colle a la peau et …Blackout !

J’entends ronfler la machine elle est sur mon œil ! je sens quelque chose d’assez désagréable mais qui ne fait pas mal ! Mon imagination m’impose la réalité d’une image …J’ai l’œil crevé !! Assez désagréable à imaginer ! Puis très vite je sens des jets de liquide qui arrose largement mon œil pour laver la cataracte broyée je suppose ? Ce n’est pas désagréable, ça me rappelait ma jeunesse quand je me baignais sous une cascade ! la cascade s’arrête … 4 seconde et je sais que l’implant est déjà posé ! On me met un pansement sur l’œil !  Ça y est ! Tout le bloc applaudit ! La chirurgienne me prend les deux mains et les élève en signe de victoire !! On m’aide à m’asseoir …je vois la joie de tout le monde, l’exploit est terminé !

Non il y a encore photo sur photo !!! Je distribue merci et sourire  et je lance : Vive la chine ! Je suis contente

On me conduit vers la salle des allongés ou je dois me reposer 2H avant de repartir.  C’est vers 15 h que nous rentrons à la maison. On doit  revenir le lendemain à 8h  pour enlever le pansement.

Nous arrivons à l’heure et pourtant 50 malades sont déjà la debout car il n’y a plus de bancs.  Les médecins arrivent la consultation commence … ça va très vite  on enlève le pansement puis je passe devant  les appareils optiques on   examine mon œil.  On me fait lire de loin, pas de changement ! Ça n’a pas l’air de les troubler ; ils écrivent une ordonnance et nous voilà dans une file d’attente avec tous les opérés du jour une trentaine. Un infirmier malgache arrive et explique en malgache, quand et comment mettre des gouttes dans l’œil, pendant 3 semaines .Il y en  a  4 sortent  a raison d’une goutte matin et soir plus une autre catégorie 4 fois par jour !   Tout est écrit en chinois sur les médicaments.

3 jour après l’opération les gouttes ont terminé le travail de la machine je m’aperçois que je vois parfaitement des deux yeux j’ai retrouvé mes yeux de 20 ans pour voir de loin jusqu’en  Chine !

Cher Docteur je ne sais comment vous remercier car c’est grâce à vous que j’ai connu le DR Onja et je dois vous dire qu’elle était très disponible avec nous alors que je la voyais submergée par l’arrivée des Chinois qu’elle n’attendait plus vraisemblablement . leur mission n’a durée que peu de jours avec des opérations limitées puisqu’ils ont manqué d’implant.Et malgré tout cela, grâce a la Providence en la personne du DR Onja j’ai eu la chance de retrouver une vue parfaite . Encore merci et que Dieu vous le rende dans vos multiples missions de charité pour ceux qui n’ont rien .  Avec toute mon amitié a Bientôt de vous voir a Ampasipotsy .

Sr ancilla
Responsable des Soeurs Clarisses à Madagascar

Retour sur la Conférence du Père Pedro

18 juin 2018


La presse

13 juin 2018

La presse

11 juin 2018

Résumé des actions réalisées au Mali et en Guinée-Conakry

15 mai 2018

Avec Joël Bessière, nouveau Président de « Santé et Développement », nous terminons notre mission au Mali et en Guinée-Conakry.
Nous sommes allés contrôler les actions réalisées et poursuivre notre aide auprès des personnes, qui sur place, se dévouent pour les plus démunis. C’est notre intérêt bien compris d’aider les populations à mieux vivre dans leur pays.

Au Mali, la multiplication des attaques terroristes montre que le jihadisme n’a pas été éradiqué. Nos soldats de l’opération Barkhane ont réussi à empêcher la reconstitution de zones sanctuaires. Cependant, les terroristes, qui jouent sur les oppositions ethniques et sociales, s’étendent à présent au centre du Mali (Macina).

L’Arabie Saoudite et le Qatar ont dépensé en propagande 80 milliards de dollars pour prêcher le Wahabisme, le salafisme, terreau des islamistes, partisans d’un islam des ténèbres, que nos soldats combattent.

Pour comprendre la situation au Mali, écoutez le « dessous des cartes » par le regretté Jean-Christophe Victor

https://www.youtube.com/watch?v=CX6SliFVRFU

Actions réalisées au Mali.

  • Equipement de la maternité de Ségué en pays Dogon, avec du matériel fabriqué à l’école Don Bosco à Bamako. Photo avec le Père Emilio.
  • Equipement de 6 coopératives de femmes en machines à coudre.
  • Nous avons envoyé une ambulance pour la commune 3 de Bamako.
  • Nous avons aidé à réaliser un jardin dans la prison de Bamako (2100 détenus pour 400 places!).
  • Nous aidons Soeur Yvette qui s’occupe des mères seules en difficultés.
  • Nous fournissons à Soeur Rosanne la Chance (du Québec) une broyeuse et un séchoir pour le moringa, plante qui corrige la malnutrition.
  • Enfin, pour la réhabilitation des détenus de la prison de Bamako, nous avons le projet de former les détenus volontaires à l’apiculture. Ainsi, à leur sortie de prison, ils auront un travail qui leur permettra de faire vivre leur famille.

les actions réalisées en Guinée-Conakry sont décrites par la radio de Kankan, qui est la deuxième ville de Guinée :

Le docteur Maurice Collin Fondateur et le docteur Joël Bessière Président de l’association Santé et Développement sont actuellement à Sabadou Baranama en Haute Guinée.

Le docteur Maurice Collin Fondateur et le docteur Joël Bessière Président de l’association Santé et Développement, basée à Grenoble en France partenaire depuis de nombreuses années de l’’ONG Non Nobis sont actuellement à Sabadou Baranama pour évaluer sur le terrain les actions entreprises et réfléchir à de nouvelles actions.

L’association Santé et développement a notamment

-  Equipé de tables bancs les écoles de Bolosso et Boula centre dans Boula
– Equipé de tables bancs les écoles de Baranama centre et le collège dans Sabadou Baranama
– Aidé à la mise en place de la bibliothèque de Baranama Centre
– donné un lot d’ordinateurs portables pour la bibliothèque de Baranama centre.
– Approfondi la mare de Brébani dans Baranama, permettant ainsi de meilleures pêches.
– appuyé à la construction de l’école de Téré dans Sabadou Baranama
– appuyé à la rénovation du collège de Sabadou Baranama
– permis à Non Nobis d’être appuyée par d’autres fondations en France entre autre pour l’équipement de la Maison de la Femme à Baranama centre.

L’ONG Non Nobis qui œuvre depuis 13 ans maintenant dans la zone de Boula et Sabadou Baranama dans la préfecture de Kankan pour accompagner les populations riveraines du Parc DIWASI sur la réserve de Faune de Folognibé, ne peut le faire sans l’appui de ses partenaires du Nord.

Radio-kankan
http://www.radio-kankan.com/le-docteur-maurice-colin-fondateur-et-le-docteur-joel-bessiere-president-de-lassociation-sante-et-developpement-sont-actuellement-a-sabadou-baranama/

Nous avons également apporté un lot important de blouses déclassées du CHU de Grenoble pour le personnel des centres de santé.

Et donné des dentifrices et brosses à dent fournis par PL Albertini et Suheil Abou-Karam pour les enfants des écoles.
Nous continuons à rassembler les objets d’art africain de Haute Guinée, avec l’intention de réaliser un musée à Baranama.

Toutes ces actions qui redonnent de l’espoir sont réalisées grâce à votre soutien. Nous vous en remercions vivement.
Soyez assurés de notre amitié et de notre reconnaissance.

Maurice Collin et Joël Bessière