L’Association

« Il est nécessaire d’aller sur place, et de n’engager des actions qu’avec des personnes de confiance.Si on ne procède pas ainsi, l’aide aux pays pauvres c’est l’argent des pauvres des pays riches qui va vers les riches des pays pauvres ! »- « Il ne suffit pas d’aider, il faut savoir comment aider  » dit le Père Pédro à Madagascar. Et comme m’a dit un chef de village en RD du Congo : «ce que tu fais pour moi, sans moi, c’est contre moi » Il faut être attentif à ne pas devenir indifférent à la misère, à ne pas s’habituer, dans habituer, il y a « tuer ». Ce sont des actions modestes; cependant, comme me disait un ami médecin à Lomé au Togo :Votre action est importante pour deux raisons : Vous nous montrez que vous ne nous oubliez pas, – et vous nous sortez de notre indifférence ».Dr Maurice Collin. Vous souhaitez soutenir efficacement et contribuer, en toute confiance, à notre engagement sur le terrain, rendez-vous en page ADHEREZ-Faites un don.Nous vous remercions de votre soutien et confiance.

Maurice Collin ( Vice Président) – Joël Bessiere ( Président)


L’Association Santé & Développement International a été créée en 2001 à l’initiative de son président le Dr Maurice Collin, pédiatre qui a interrompu ses activités libérales pour  « servir » ailleurs et ouvrir la porte du monde.Dr Joël Bessière succède à la présidence en 2016, Dr Maurice Collin devient vice président de l’association.En matière de développement, l’Association a 3 priorités : l’apport en eau potable, l’assainissement et la lutte contre la malnutrition mais contribue, en matière de santé, à des actions de prévention, de traitement et d’éducation

.
Continuer la lecture

Publié dans Lutte contre la malnutrition, Rotary | Commentaires fermés

Greffes de cornée : Continuons sur notre lancée !

Chers amis,

Vous avez participé à l’achat d’un ou de deux greffons pour réaliser les greffes de cornée à Madagascar.Avec Joël, nous vous en remercions vivement.Grâce à vous, cette opération remarquable continue.

Nous avions aidé le Dr Onja à se former dans le service du Pr Carole Burillon.
85 jeunes malgaches ont retrouvé la vue, et à chaque mois d’aout la banque de tissus de l’hôpital Edouard Herriot de Lyon (Céline Auxenfans) envoie 20 greffons pour que le Dr Onja effectue 20 nouvelles greffes de cornée.

Ce jeudi 16 mai, Joël et moi-même,  nous nous sommes retrouvés à Lyon avec Céline Auxenfans (banque des tissus) le Pr Carole Burillon (Responsable du service d’ophtalmologie) et le Dr Onja qui est venue de Madagascar pour un congrès d’ophtalmologie.

Merci de votre soutien permanent.
Avec notre profonde reconnaissance.

Maurice Collin et Joël Bessière
« Santé et Développement International »

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Retour du NIGER

Nous revenons avec Joël Bessière du Niger.

Le Niger est un pays du Sahel enclavé, semi désertique, d’une superficie de 1,267 millions de km². Sa situation géographique fait de lui un carrefour d’échanges entre l’Afrique du Nord et l’Afrique noire au sud du Sahara.
La population est de 22,3 millions d’habitants. Le Niger bat le triste record du taux de natalité le plus élevé avec 7- 8 enfants par femme.
C’est un pays très pauvre : 177ème sur 177 pays répertoriés.
C’est la période chaude, en mars, avril et mai principalement. A partir de 11 h jusqu’à 18 h il fait 45 degrés à l’ombre. La nuit la température baisse entre 31 et 37 degrés.
La majorité de la population est musulmane. Les chrétiens sont très peu nombreux, mais ils sont très actifs dans les activités sociales et éducatives.

Actuellement nous assistons à la montée en puissance d’un Islam intolérant et violent, aux antipodes de ce qu’était l’Islam nigérien pendant des décennies. Une idéologie salafiste radicale s’est développée en surfant sur la vague wahabite promue par l’Arabie saoudite et le Qatar, à coups de financements massifs. L’Arabie saoudite a dépensé 80 milliards de dollars pour répandre cet Islam wahabite fondamentaliste. Les prêches anti-occidentaux et anti-chrétiens se multiplient. Les jeunes désoeuvrés des milieux populaires et des écoles coraniques sont particulièrement touchés par cette idéologie salafiste. En 2015, ils ont brûlé les églises de Niamey. L’intervention de notre pays en Libye a été calamiteuse et a aggravé nettement cette situation.

A cause de l’insécurité, nous n’avons donc pas pu aller contrôler la plantation de gommiers ( 7 500 gommiers) que nous avions réalisée à Ouallam à 100 km au Nord de Niamey avec les RC d’Annonay, Aubenas, Privas et Roubaix-Est. De même, il n’est plus possible d’aller à Makalondi (équipement de 12 écoles en tables-bancs) et à Torodi où nous avons équipé 70 écoles avec les RC de Lille. Makalondi est à 80 km et Torodi à 60 km à l’Ouest de la capitale.

A Niamey, la capitale, nous avons réalisé tous les projets engagés :

  • Aide aux détenues de la prison de Niamey avec le RC de Grenoble-Belledonne: achat de machines à coudre et de matériel nécessaire pour réaliser leur artisanat.
  • WC itinérants pour les écoles et les collèges.
  • Aide à la formation des enseignants et fourniture des livres pour le langage des signes à l’école de mal-entendants de Foulankoira (6 ème photo).
  • Remise de cannes blanches pour les enfants mal-voyants .
  • Equipement d’écoles en tables-bancs. Les enfants étaient assis sur des troncs d’arbres. Quand on les a soulevés, il y avait des serpents… d’autres sont assis sur des moellons au coeur de Niamey .
  • Aide à deux associations chrétiennes,  « Claire amitié » avec Marie-Chantal quiforme les jeunes filles non scolarisées a divers métiers à partir de 15 ans; et Soeur Anne Robes qui accueille les enfants en difficulté et les orphelins .
  • Aide à Gilles qui a secouru 8 000 enfants qui vivent dans les rues de Niamey .
  • Enfin, nous avons pu obtenir l’autorisation exceptionnelle d’aller à la prison de haute sécurité de Kollo, où sont détenus les plus dangereux terroristes, notamment de Boko haram. Nous participons à la fabrication par les détenus de grillages pour protéger les jardins des animaux errants (dernière photo).

En toute amitié chers amis.
Maurice et Joël

Publié dans Rapport | Commentaires fermés

Joël et Maurice sont rentrés

Nous revenons avec Joël Bessière du Niger.

Le Niger est un pays du Sahel enclavé, semi désertique, d’une superficie de 1,267 millions de km2. Sa situation géographique fait de lui un carrefour d’échanges entre l’Afrique du Nord et l’Afrique noire au sud du Sahara.

La population est de 22,3 millions d’habitants. Le Niger bat le triste record du taux de natalité le plus élevé avec 7- 8 enfants par femme.

C’est un pays très pauvre : 177ème sur 177 pays répertoriés.

C’est la période chaude, en mars, avril et mai principalement. A partir de 11 h jusqu’à 18 h il fait 45 degrés à l’ombre. La nuit la température baisse entre 31 et 37 degrés.

La majorité de la population est musulmane. Les chrétiens sont très peu nombreux, mais ils sont très actifs dans les activités sociales et éducatives.

Actuellement nous assistons à la montée en puissance d’un Islam intolérant et violent, aux antipodes de ce qu’était l’Islam nigérien pendant des décennies. Une idéologie salafiste radicale s’est développée en surfant sur la vague wahabite promue par l’Arabie saoudite et le Qatar, à coups de financements massifs. L’Arabie saoudite a dépensé 80 milliards de dollars pour répandre cet Islam wahabite fondamentaliste. Les prêches anti-occidentaux et anti-chrétiens se multiplient. Les jeunes désoeuvrés des milieux populaires et des écoles coraniques sont particulièrement touchés par cette idéologie salafiste. En 2015, ils ont brûlé les églises de Niamey (photo). L’intervention de notre pays en Libye a été calamiteuse et a aggravé nettement cette situation.

A cause de l’insécurité, nous n’avons donc pas pu aller contrôler la plantation de gommiers ( 7 500 gommiers) que nous avions réalisée à Ouallam à 100 km au Nord de Niamey avec les RC d’Annonay, Aubenas, Privas et Roubaix-Est. De même, il n’est plus possible d’aller à Makalondi (équipement de 12 écoles en tables-bancs) et à Torodi où nous avons équipé 70 écoles avec les RC de Lille. Makalondi est à 80 km et Torodi à 60 km à l’Ouest de la capitale.

A Niamey, la capitale, nous avons réalisé tous les projets engagés :

  • Aide aux détenues de la prison de Niamey avec le RC de Grenoble-Belledonne: achat de machines à coudre et de matériel nécessaire pour réaliser leur artisanat.
  • WC itinérants pour les écoles et les collèges.
  • Aide à la formation des enseignants et fourniture des livres pour le langage des signes à l’école de mal-entendants de Foulankoira .
  • Remise de cannes blanches pour les enfants mal-voyants .
  • Equipement d’écoles en tables-bancs. Les enfants étaient assis sur des troncs d’arbres. Quand on les a soulevés, il y avait des serpents… d’autres sont assis sur des moellons au coeur de Niamey .
  • Aide à deux associations chrétiennes,  « Claire amitié » avec Marie-Chantal qui forme les jeunes filles non scolarisées a divers métiers à partir de 15 ans; et Soeur Anne Robes qui accueille les enfants en difficulté et les orphelins .
  • Aide à Gilles qui a secouru 8 000 enfants qui vivent dans les rues de Niamey.
  • Enfin, nous avons pu obtenir l’autorisation exceptionnelle d’aller à la prison de haute sécurité de Kollo, où sont détenus les plus dangereux terroristes, notamment de Boko haram. Nous participons à la fabrication par les détenus de grillages pour protéger les jardins des animaux errants .

En toute amitié
Maurice et Joël

Publié dans Actions Santé et Développement | Commentaires fermés

Joël Bessiere & Maurice Colin repartent au Niger

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Joël & Maurice partent début avril au Niger contrôler et  poursuivre les actions engagées:

- Plantation de gommiers à 100 km au Nord de Niamey, pour freiner l’avancée du désert.

- Equipement de 70 écoles en tables bancs à Makalondi ( 80 km à l’Ouest de Niamey), en fer, fabriqués à Niamey avec l’aide des RC de Lille. Les enfants étaient assis sur des troncs d’arbres. Quand on les a soulevés, il y avait des serpents

- WC itinérants pour les écoles et les Collèges.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

- Fournitures de machines à coudre dans les centres sociaux pour aider les femmes qui ont fui les islamistes.

- Nous irons à la prison de Niamey contrôler la bonne utilisation auprès des détenues des 1 000 euros donnés par le RC de Grenoble Belledonne et à la prison de Kollo ( fabrication par les détenus, de grillages pour protéger les jardins, notamment des chèvres).


Télécharger le rapport de Maurice Colin

Publié dans Actions Santé et Développement | Commentaires fermés

S&D dans la presse 16/03/2019

Publié dans Presse | Commentaires fermés