Remerciements à tous les acteurs de l’Odyssée d’HumanisaXXI

La Réception des Travaux du C.F.P. s’est tenue le 13 Août dernier…Les Travaux auront été achevés avant l’expiration des 5 mois suivant leur début, le 15 mars 2021 ! Les délais fixés par les élèves ingénieurs et commandés par le déroulement de leurs études auront été respectés…Les mérites des uns et des autres de tous les acteurs de cette incroyable aventure, magnifique pied de nez fait à cette détestable Pandémie, ont été relevés par les intervenants à la cérémonie de réception.
Mais il est important de rappeler que cette réalisation a été possible :
- parce que le Président de l’Association Imanga avait pris l’initiative de contacter HumanisaXXI envue de la réalisation du projet de CFP à Nosy Be, avec l’appui des autorités locales et nationales de Madagascar. Il avait proposé de mettre à disposition des étudiants et de leurs Professeurs, s’ils ne pouvaient se rendre à Madagascar pour cause de pandémie, un maître d’œuvre et son équipe locale pour réaliser la construction du C.F.P.
- parce que 56 étudiants d’une Promotion du BTP auront « planché » tout ce temps, établis les plans des constructions, imaginé des solutions, suivi en permanence le déroulement des travaux, prodigué leurs conseils et, en la personne notamment de leur Président. Nino Coustaut, soutenu tout au long de ces 5 mois l’entreprise maître d’oeuvre de la réalisation du Centre de Formation Professionnelle de l’Océan Indien et son équipe. Ils auront également fait bénéficier les entreprises locales des retombées économiques et sociales de cette réalisation exemplaire dans une région touristique aujourd’hui sinistrée.
- parce que les Autorités locales en la personne notamment de Madame Christine Razafindravony comme les Autorités nationales en la personne notamment de Monsieur Ernest Tsikel’Iankina, Ministre de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle ont soutenu ce projet destiné à satisfaire un besoin vital pour la jeunesse et par conséquent pour le développement futur de Nosy Be et de toute la zone de l’Océan Indien,
- parce que toutes les équipes conduites par Benjamina Andriampaniry et Safir n’ont ménagé ni leur temps ni leurs efforts pour mener à bien ce difficile challenge dans les conditions et les délais imposés à tous et ce dans une situation de pandémie. La nécessité absolue d’échanger en permanence avec les étudiants et leur enseignants les informations sur l’évolution du chantier afin en particulier d’obtenir l’aval de ces derniers pour la continuation des travaux, a engendré un surcroit de travail pour tous, malgré les facilités que nous propose la technologie aujourd’hui…Mais ce fut en même temps une innovation et une avancée dans le transfert de savoir et de compétences en vue de la réalisation d’ouvrages autrement impossibles en raison de l’entrave à la liberté de circulation.

C’est à mon sens l’aspect le plus important de notre aventure commune. Aussi le rôle joué par Sandra Goetz, en tant que Référante d’HumanisaXXI auprès du Maître d’oeuvre et de son équipe ainsi qu’auprès des nombreuses entreprises intervenantes, a-t-il pris toute son importance et son sens; et par la précision ainsi que par la pertinence de ses interventions lui ont donné toute sa valeur.

- parce que de nombreux Clubs du Rotary ainsi que d’autres donateurs, à l’appel de mes amis Maurice Collin et Joel Bessière Présidents de l’Association « Santé et Développement » ont décidé de contribuer à l’aménagement des ateliers, notamment par la fourniture de 15 machines à coudre pour l’atelier « Tissu » et des tables et chaises pour les salles de classe; de même Antonio Lettieri et Serge Guilloth ont apporté les premiers éléments de l’atelier mécanique.

- parce que notre ferme conviction est que les Autorités locales et nationales malgaches auront à coeur et les moyens en particulier grâce aux subventions communautaires « Interreg », de poursuivre l’aménagement des ateliers, indispensable au développement de la Formation Professionnelle de Madagascar et de la Zone de l’Océan Indien. Elle consacrera, j’en suis persuadé, la notoriété du CFP qui a été mis à la disposition et aux bons soins du Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle de Madagascar.

Qu’il me soit permis de vous remercier tous pour la réalisation de cette prouesse technologique et humanitaire en pleine période de confinement planétaire.

Albert BOUR
Président
C.T. Présidence A.N. Madagascar

Cette entrée a été publiée dans Actions Santé et Développement, Madagascar, Rotary. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.